Lutte à la pauvreté

Parce que la dignité ce n’est pas une question de charité,
c’est une question de DROITS!

À Montréal, comme ailleurs, la pauvreté n’a cessé d’augmenter depuis des années, touchant particulièrement les personnes immigrantes et les femmes. Ici, le travail ne sort plus de la pauvreté en laissant 43% des personnes au travail sous le seuil de faible revenu. La pauvreté qui sévit à Montréal est une atteinte directe au droit à la dignité et au droit à un revenu décent. Et pourtant, nos États sont signataires d’ententes internationales qui les obligent à mettre en place des mesures pour garantir le respect des droits humains à tous et toutes. Qu’attendent-ils?

Nous dénonçons les milliards par année dont le gouvernement s’est privé par des baisses d’impôts, pour ensuite crier au manque de revenus et préparer le terrain pour des tarifications dans les services publics. Qu’attend le gouvernement pour revoir la fiscalité dans l’optique d’une répartition plus équitable de la richesse?

Nous dénonçons le fait que l’État dévie ses engagements dans la justice sociale vers les grands capitaux.

Nous dénonçons la nouvelle gouvernance qui ouvre la porte aux fondations privées, leur donnant la possibilité de déterminer les orientations dans les affaires sociales.

Nous voulons d’un plan de lutte qui s’attaque prioritairement aux causes structurelles de la pauvreté, ce que seul l’État peut faire. Un réel plan de lutte respecte les droits économiques et fondamentaux et s’attaque aux racines du système capitaliste patriarcal basé sur les inégalités et les injustices sociales.

La cyberlettre d´Action-Gardien

Tenez-vous au courant de nos activités et des dossiers importants !

Syndiquer le contenu
Recherche
Membres