Consultation sur l'agrandissement de la bibliothèque Saint-Charles

2016-05-21 15.24.37.jpg

Le 17 janvier au Centre Saint-Charles se déroulait l’assemblée publique organisée par l’Arrondissement Le Sud-Ouest pour discuter de l’intégration d’une Maison de la culture au sein du projet d’agrandissement de la bibliothèque Saint-Charles. Une quarantaine de citoyen.nes et représentant.es de groupes étaient présent.es pour réfléchir collectivement aux divers paramètres d’intégration du projet de Maison de la culture dans le carré d’Hibernia et déterminer s’il était souhaitable ou non d’aller de l’avant avec ce projet.

L’Arrondissement a présenté les avantages et inconvénients. Une maison de la culture permettrait d’offrir une offre culturelle améliorée pour les résident.es de la Pointe avec une salle de spectacle de 300 places, des salles de médiation culturelle, des expositions d’arts, etc. Par contre, les simulations présentées démontre un empiétement au sol plus important sur le parc, ses espaces verts et ses jeux d’enfants. Ainsi, d’une superficie actuelle de 350m2 (4% du parc), le projet d’agrandissement de la bibliothèque Saint-Charles augmente la superficie totale à 1100m2 (12,5% du parc). L’intégration d’une Maison de la culture augmenterait encore davantage la superficie totale du projet pour atteindre entre 1690-1840 m2 (19-21% du parc). Cet empiétement signifie une perte importante des espaces verts dans le parc et fort probablement le déplacement, vers une destination encore à prévoir, des infrastructures et jeux pour enfants situés sur le côté de la rue Grand-Trunk. Le rayonnement d’une telle infrastructure culturelle dans le Grand-Sud-Ouest amènerait une circulation automobile importante dans le cœur du quartier et des problématiques de stationnement. Enfin, les délais seraient rallongés pour une période supplémentaire d’au moins deux ans, certainement plus, pour intégrer les études d’avant-projet de la Maison de la culture à l’intérieur de celles préparées depuis des années pour le projet en cours d’agrandissement de la bibliothèque.

Suite aux discussions de la soirée, les personnes présentes à l’assemblée étaient unanimes sur le fait que la Pointe mérite et devrait avoir une offre culturelle améliorée pour rendre accessible la culture aux résident.es du quartier. Toutefois, une majorité de personnes présentes estimaient que le carré d’Hibernia n’était pas le bon endroit pour accueillir une maison de la culture. Les participant.es ont invité.es les élu.es et fonctionnaires de l’Arrondissement Le Sud-Ouest et de la Ville de Montréal à réfléchir à des opportunités alternatives pour une Maison de la culture dans le quartier et à maximiser l’utilisation des autres infrastructures du quartier, comme par exemple la salle de spectacle dans l’école Charles-Lemoyne située tout près de la bibliothèque Saint-Charles.

L’Opération populaire d’aménagement (OPA) souligne l’implication de tous les participants et toutes les participantes à la soirée :)

C’est grâce à votre implication constante que nous pouvons concevoir le développement de la Pointe en fonction de vos besoins et vos intérêts.

À la prochaine!

La cyberlettre d´Action-Gardien

Tenez-vous au courant de nos activités et des dossiers importants !

Syndiquer le contenu
Recherche
Membres